Reflets dans la mure

12 septembre 2018

Poésie

DSCN2930

 

Mûrie sous mon soleil de nuit, la bouche

qu’une folle âme d’épée le jour lime

écrase et mouilla d’abord d’une rime

venue de l’ombre à grand bruit, une mouche.

 

Au pénien prétexte, violine

découpé dans l’eau noire, Râ s’abouche

à la phrase ex-rompue, dessous la couche

herbue où la louve nue paît, câline,

 

la baie vermeille sur l’accueil du corps,

les yeux de bête et l’écran feuillé d’or

orchestrant en son cri, glas diapason,

 

la haridelle au pas des petits morts

défaits. Oh, monde que ronce et saisons

besognent, en l’agence des maisons !

À propos de Christophe Guillouët

Architecte. Projets : http://www.architectes-pour-tous.fr/guillouet Dessins : http://www.architectes.org/diaporama/21818?projet=20630 Traducteur américain-français

Voir tous les articles de Christophe Guillouët

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Vegetal56 |
Tomentosa |
Jifparrocel17041781 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Laguerredesclansoeildegeai
| Peinturenaivecroate
| Talicha57